Biographie

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP) en chant lyrique, la soprano franco-américaine Laura Holm a des goûts éclectiques, que montre la diversité de son répertoire.

Elle interprète régulièrement les grandes œuvres du répertoire d’oratorio, Mozart, Bach, Vivaldi, Mendelssohn, Brahms, Fauré, Honegger, Beethoven, à Notre-Dame de Paris, à La Sorbonne ou à la Salle Pleyel, avec Lionel Sow, Patrick Fournillier, Pascal Rophé. Elle chante en 2019 l’Exultate Jubilate de Mozart avec Le Palais Royal et Jean-Philippe Sarcos. En récital, elle a chanté aux côtés des pianistes Anne Le Bozec, Yoan Héreau ou Remy Cardinale, ou en octobre 2020 Flore Merlin pour le festival Piano à Riom. Son exploration du répertoire contemporain l’a amenée ces dernières années à collaborer notamment avec le quatuor Bela pour créer Adonaïs de Bruno Ducol (dont l’enregistrement, sorti chez Klarthe en décembre 2020, a été récompensé de 5 diapasons), avec l’Ensemble Intercontemporain pour Giordano Bruno de Francesco Filidei et Coro de Berio, ainsi qu’avec l’ensemble TM+ et Laurent Cuniot pour Désarmés, Cantique, création d’Alexandros Markeas. Ancienne élève du Centre de Musique Baroque de Versailles, elle aborde également le répertoire baroque avec des structures comme Les Folies Françoises, l’Ensemble Marguerite Louise, ou le Festival de St-Savin.

Sur scène, sa voix « de feu et de velours » se met au service de sa sensibilité musicale. Elle est remarquée à plusieurs reprises : pour la Cité de la Musique, Laura est La Jeune Femme dans Reigen, opéra de Philippe Boesmans, puis Ismène dans Mitridate, Re di Ponto de Mozart, et pour le Théâtre de l’Athénée et l’Opéra de Lille, Chantal dans Le Balcon de Peter Eötvös, avec Maxime Pascal à la direction de l’ensemble Le Balcon. Elle incarne Lauretta (Gianni Schicchi) à l'Opéra National de Lorraine, Shéhérazade (Sindbad de Howard Moody) à la Philharmonie de Paris, Pamina au Festival des Abbayes de Lorraine, l'Ange dans St-François de Messiaen, la première camériste dans Le Nain de Zemlinsky à l’Opéra de Lille et de Rennes. Plus récemment, elle chante le rôle d’Ilia (Idomeneo, Re di Creta) à Paris sous la direction de Thibault Back de Surany, et elle est Mina dans le spectacle Euphonia créé par Arnaud Marzorati d’après la nouvelle de Berlioz, à la Philharmonie de Paris.

 

Laura Holm est par ailleurs membre de l’ensemble Aedes, qui aborde différents répertoires en ensemble pour les grandes salles parisiennes (Opéra Garnier, Opéra Comique…) ou les grands festivals (Noirlac, Vézelay, Aix-en Provence…) sous la direction de Mathieu Romano, mais aussi des œuvres pour solistes, comme Argos et Grigoria de Vincent Bouchot, capté en 2021 à Compiègne, ou prochainement Voi.e.x.s de Marta Gentilucci, avec la compagnie MPDA Alexandra Lacroix.

 

Depuis la pause imposée par la crise sanitaire et la fermeture forcée des lieux culturels, Laura Holm a été conduite à développer son activité en milieu scolaire, pour l’Ensemble Aedes, Les Lunaisiens, le Centre de Musique Baroque de Versailles ou la Maitrise de l’Orchestre de Paris, avec à cœur le partage et la transmission du plaisir de la musique aux publics et interprètes de demain.

​​

Laura Holm est par ailleurs titulaire d’un Diplôme de Formation Supérieure aux Métiers du Son, obtenu en 2009 au CNSMDP. Elle a collaboré en tant qu’ingénieure du son à des projets avec notamment le Quatuor Ardeo, le festival de l’Août Musical de Deauville, et Les Arts Florissants.

Laura Holm

Soprano

© 2015 by Laura Holm. Created with Wix.com